Non LA Droguerie, enseigne bien connue de toutes les couturières et tricoteuses chevronnées ou amateurs.

P1010004-copie-7.JPG

On est pour, on est contre, il faut faire la queue (il n'y a même pas de ticket comme à la poissonnerie de Carouf), les vendeuses ne sont pas toujours les plus aimables, on y va, on y revient, un jour on jure de ne plus jamais y remettre les pieds, on dit "c'est cher", on ne sait pas ce qu'on paye, la laine au poids, le tissu en coupons, c'est déroutant, agaçant mais on ne peut pas résister...

Je suis donc passée par La Droguerie de Bordeaux et j'ai craqué.

Joli magasin, plein de charme avec ses bocaux de boutons et de perles, ses métrages de liberty, ses laines en vrac et tout le reste.

Pas trop de monde ce jour là, une vendeuse charmante et patiente et me volià avec quelques mêtres de liberty de laine et de velours, un grosse pelote d'alpaga et un nouveau livre de couture et tricot!

P1010006-copie-5.JPG

Déjà sur les aiguilles un cache coeur MCI en alpaga pour un bébé à naître et déjà cousue une nouvelle jupe de golf en liberty de velours fleuri.

P1010007-copie-4


Retour à l'accueil