Le congrès de l'ANAFORCAL s'est terminé le mercredi 31/10 et dés le début de l'après-midi, nous étions, Fonelle et moi, dans l'avion pour l'île Maurice.
J'avais décidé que je ne pouvais faire ce retour si rapide à la Réunion sans passer par Maurice, un pélerinage en quelque sorte.
Direction l'hôtel Casuarina à Trou aux biches, qui est un de mes points de chute préféré puisque le directeur n'est autre que Jean-Laurent Astier, un de mes meilleurs amis.
Quel plaisir de sentir à nouveau les parfums mauriciens et d'embrasser Jean-Laurent, Christiane, Bénédicte et Benoit qui ont bien grandi.
L'hôtel dispose maintenant d'un spa, c'est très à la mode!
J'ai retrouvé également, Eva, notre danseuse, ainsi que Thabo et leur fils Diego.
Fonelle et moi avons écumé les boutiques de cashmere, le but étant (pour moi surtout) de faire face à l'hiver rigoureux qui m'attend à MDM!
Débauche de couleurs, de formes, de matières, les Mauriciens sont vraiment très forts dans le textile.
Je n'ai pas résisté non plus à l'achat de sachets d'épices pour confectionner briani, tandoori et carri dès le retour à la case! Quelques paniers en plastique du marché de Port-Louis pour emballer le tout!
Autant je ne suis pas sortie de l'hôtel à la Réunion (c'était plus prudent pour mon moral), autant nous avons abusé à Maurice de la plage, de la mer, des déplacements en bus (bien plus sympas qu'en taxi), du shopping au Caudan et à Sunset boulevard et des petits restos au bord du lagon...
Mention spéciale au "comptoir de la broderie" où nous avons passé un très long moment, Michel Abad, le patron, ayant du refaire son stock après le passage de Fonelle...
Retour à l'accueil