Nous voici enfin arrivés à Mont de Marsan après plus de 48 heures de voyage et beaucoup de stress.
Les derniers jours à la Réunion ont été marqués par le déménagement (13 m3 sur le bateau) que nous recevrons à MDM dans 2 mois et demi, passage par Singapour obligé pour le groupage...
Comme il y a 20 ans, j'ai fait 3 lots: le lot déménagement, le lot "Troc service" qui nous a repris pour pas grand-chose quelques  meubles  et objets et enfin le lot  Emmaüs  qui  a fini  par  tout enlever.
Le Scénic est parti en avion (Air France cargo) et la minione est quelque part en mer sur son bateau, elle devrait arriver à Bordeaux vers le 20 Septembre.
Nous avons passés nos derniers jours à la Réunion à Grand-Fond dans la magnifique demeure de Laurence et Jeannot avec une voiture de location (une Peugeot of course) et nos 80 kg de bagages.
Nous avons eu le temps d'embrasser quelques amis et de passer une dernière soirée avec nos voisins.
Le voyage n'a pas été trop dur, Olivier sur Air France et moi sur Air Austral, jusqu'au dernier moment, c'est moi qui devait arriver en premier et puis retard d'avion habituel, c'est Olivier qui a débarqué le premier sur le sol métropolitain et là les ennuis ont commencé: nous avons failli ne pas nous retrouver à CDG (trop grand, trop mal foutu)! ensuite un car nous a déposé dans la zone de frêt avec nos 80 kg de bagages à la main à au moins 1000m de l'endroit où nous devions récupérer la voiture.
Récupérer la voiture a été du domaine de l'exploit car au passage à la douane, il me manquait un papier, papier dont on ne m'avait pas précisé qu'il était nécessaire! J'ai vu le moment où nous ne récupérions pas la voiture qui était sous mes yeux sur ses cales par la faute d'un employé des douanes de la Réunion bien négligeant. A ce moment-là j'ai craqué, je me suis mise à fondre en larmes et je n'arrivais pas à m'arrêter.
Au bout de 4 heures de palabres et grâce à la diligence d'un employé sympathique d' Air France cargo de Paris qui a récupéré le fameux papier (certificat de changement de résidence) par fax de la Réunion, nous quittions Paris à 14H! Et dire qu'il y a tant de clandestins et de sans-papiers!
Direction le Club Med de Pompadour pour embrasser Brice et passer une bonne nuit de détente.
En 24 heures nous nous sommes faits copains avec deux couples de gm.
Grace à Gérard et Martine, j'ai eu ces jolis photos.
Retour à l'accueil