Si le marché de Saint-Paul, le vendredi, est une institution que d'aucuns ne sauraient manquer, pour ma part, je ne le fais plus de la même façon.
Bien sùr, je continue d'y acheter salade, haricots verts, choufleur, tomates, persil, coriandre, oignons verts, bananes et autres produits du verger en provenance de Dos d'âne ou de Salazie mais depuis quelques temps je fais le plein de souvenirs.
Ce sont alors sets de tables, cadres photos, embrasses en raphia, paréos... et autres objets artisanaux qui remplissent mon panier.

Il y a donc deux visions du célèbre marché de Saint-Paul: celle des arrivanrs ( voir le joli blog de Mimi et Fred: de Bordeaux à la réunion) et celle des "sortants".
Retour à l'accueil