3ième prix net, 2ième série dame, j'ai gagné à la compet de samedi! Je n'y croyais pas quand on m'a appelé pour me remettre mon lot ( un beau sac de voyage spécial golf+un bob non publicitaire et une serviette Callaway). Le golf est bien le seul sport que je connaisse où on récompense la progression et non le score. Car, je dois le dire en brut (c'est à dire classée sans tenir compte du handicap), je suis dans les 10 dernières. J'ai joué à mon niveau, c'est à dire débutante en train de réellement progresser. Pouratant, j'ai eu beaucoup de mal, j'ai très mal commencé, je n'arrivais pas à démarer avec cet arbitre qui me regardait au départ du 10! j'ai massacré le premier trou, le troisième également et puis peu à peu je suis rentrée dans la compétition. Il fallait voir comme j'étais émue au départ, j'avais les mains qui tremblaient, je n'avais aucune sensation, une vraie débutante! Quand je pense que j'ai l'expérience de la compétition de haut niveau, que j'ai participé plusieurs fois aux championnats de France (tir à l'arc) que je suis allée gagner à Maurice, en Afrique du sud, que j'ai gagné le round olympique en 97 à Johannesbourg contre Rita Schenk qui était, elle, sélectionnée pour les championnats du monde! Mais où est passée mon mental? A quoi me sert toute cette expérience? si je ne suis pas capable d'en tirer partie à ma première compet de golf! Que penserait Patrick (Patrick Cremer, mon entraineur de tir à l'arc) s'il m'avait vu aussi peu combative au départ! Il va falloir que je me resaisisse! Au travail!
Retour à l'accueil